Budget mobilité : un pas dans la bonne direction ?

La Chambre a donné son feu vert au budget mobilité. Ce dernier offre aux collaboratrices et collaborateurs la possibilité d’opter pour des moyens de transport plus durables, comme le vélo (électrique), les voitures partagées et les transports en commun.
 
Le budget mobilité – une alternative aux voitures de société ou à l’indemnité mobilité – a pour but de décourager l’utilisation excessive de la voiture. Outre les énormes embouteillages, les navettes en voiture sont aussi responsables du bruit, de la pollution et d’effets néfastes sur la santé physique et mentale. Le budget mobilité représente une étape dans la bonne direction. Malheureusement, la voiture occupe toujours une place prépondérante.
 
Grâce au budget mobilité, vous pouvez échanger votre voiture de société pour un budget à dépenser dans 3 domaines.
 
1. Une voiture de société plus écologique
La voiture de société demeure une option, mais vous pouvez malgré tout choisir un modèle plus écologique.
 
2. Des moyens de transport durables
Vous pouvez acheter des abonnements aux transports en commun avec votre budget mobilité, pour vous ou les membres de votre famille. Ainsi, les familles qui souhaitent partir en excursion disposeront d’une alternative à la voiture de société.
 
Ce budget peut également être consacré à l’achat, l’entretien et l’équipement d’un vélo (électrique), hoverboard ou trottinette électrique. Les sociétés peuvent financer les vélos d’entreprise et l’indemnité vélo sur leur budget mobilité.
 
Si vous habitez dans un rayon de 5 kilomètres de votre lieu de travail, vous pouvez également payer vos frais d'hébergement avec votre budget de mobilité. Après tout, il s’agit aussi d’une solution pour lutter contre le problème de mobilité.
 
3. Solde en cash
S’il vous reste du budget à la fin de l’année, votre employeur vous le versera avec retenue sociale de 38,07 %.
 
Travailler et bouger
Chaque kilomètre que vous parcourez à vélo réduit votre risque d’obésité de 4,8 %. Les personnes qui enfourchent régulièrement leur vélo pèsent en moyenne 4 kg de moins que celles qui se déplacent principalement en voiture. Et quand on se rend au travail en deux-roues, on est en moyenne malade un jour de moins par an. Pédaler réduit les effets du stress et permet de produire des endorphines et de la sérotonine, qui réduisent le niveau de stress.
 
Le rôle des employeurs
Les employeurs peuvent dorloter leurs cyclocollaborateurs en mettant à leur disposition des douches, des stationnements de qualité et des points de recharge, bien que l’indemnité vélo demeure le principal facteur qui incite les collaboratrices et collaborateurs à pédaler.
 
 
Bike to Work est le programme de motivation cycliste de Fietsersbond